Le documentaire à son sujet a été produit dans le cadre de la série Voice of A Serial Killer, diffusé par la CBS en Angleterre.

Pickton avait été piégé à son insu pendant sa détention, car il croyait être avec un autre prisonnier alors qu’il s’agissait d’un agent double de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC).

Le tueur s’était donc confié à l’agent double en lui disant que ce qui le navrait le plus était qu’il s’était fait prendre par la police avant d’avoir eu le temps de franchir le chiffre magique des 50 victimes.

CONTINUER LA LECTURE EN PAGE SUIVANTE